Vous êtes ici : Accueil
  • Les tests Elisa des pisseurs de glyphosate sont bidons résualt de l'enquête

Démonstration de la non-fiabilité des tests ELISA pour la mesure du glyphosate dans l’urineVersion corrigée 20/08/2020

 

Elisa : méthode utilisée par les « plisseurs volontaires de glyphosate » en support de leurs plaintes. Leur site ici.

 

Test glyphosate :

Les agriculteurs ont réalisé, avec la participation de 5 députés et sénateurs (4 dans le 37 ici ou ici  et un dans le 40), des tests croisés pour comprendre et vérifier les tests Elisa support de la campagne des pisseurs de glyphosate.

Ils ont analysé les tests avec l’appui de scientifiques et en interrogeant les responsables des laboratoires français. La synthèse de leur enquête figure ci-après : la méthode Elisa n’est pas fiable pour l’urine et produit des « faux -positifs » Lire ici et lorsqu’il y a des traces il gonfle le résultat (+380 %).. et, en tout, état de cause les traces retrouvées (de 0,1 à 3-4 µg/l) sont infimes par rapport au seuils de référence dans les pays où il en existe (exemple Québec : 210 µg/l : 2100 fois le soi-disant seuil d’alerte de 0,1 µg/l).

 

La démarche agricole peut être considérée comme partisane. Nous sommes heureux que, au Québec, la presse, mais aussi les militants anti-OGM aient porté un regard critique.

Ils confirment que la méthode Elisa n’est pas fiable.

 

Les 6000 pisseurs volontaires sont dans leur immense majorité de bonne foi. Ils ont été convaincus par leur instances nationales que ce test était fiable. Mais les responsables nationaux savaient que leur méthode était fallacieuse. Ils n’ont même pas relayé que, en deçà de 1 /l leur laboratoire de référence disait « peu préoccupant ».

Leur note du 7 novembre 2019 le démontre (ici). Ils n’ignoraient pas que la seule méthode fiable est celle des laboratoires de Brest (utilisé par les Québécois) ou du CHU de Limoges.

 

La suite en téléchargant le document en base de page.

Il peut aussi être retrouvé ici : https://sites.google.com/view/notrefuturdansleschamps/enqu%C3%AAte-et-tests

L'actualité mi-juin au Québec à confimer notre analyse. Les anti-glyphosate locaux ont refusé d'utiliser les tests Elisa de leur "cousins" français.  à lire ici en PDF et à ici :

https://sites.google.com/view/notrefuturdansleschamps/au-qu%C3%A9bec

 


Document à consulter :

Jeunes Agriculteurs Jeunes Agriculteurs