Vous êtes ici : Accueil
  • tir d’été du sanglier : demander une autorisation

Même en dehors des périodes de chasse, le tir du sanglier est autorisé sous conditions, afin de limiter les dégâts aux cultures.

 

A compter du 1er juin de chaque année, le tir d’été du sanglier est envisageable. Cette possibilité de tir à l’affût ou à l’approche est offerte aux détenteurs d’une autorisation préfectorale jusqu’à l’ouverture générale (18 septembre cette année). Les agriculteurs, les propriétaires ou les détenteurs de droit de chasse souhaitant obtenir cette autorisation, en vue de protéger les cultures, doivent obligatoirement en faire la demande auprès de la Fédération des Chasseurs d’Indre et Loire, qui transmettra le dossier  à la DDT.

 

Le tir d’été doit être pratiqué à l’affût à partir de miradors ou à l’approche, dans les cultures sur pied et dans un rayon de 100 m autour de ces parcelles cultivées. Seuls les détenteurs du droit de chasse ou les chasseurs bénéficiant d’une délégation peuvent solliciter cette autorisation de tirer à cette période. Si le cumul des surfaces des parcelles à protéger dépasse 25 ha, le demandeur de l’autorisation de tir peut se faire accompagner, sous réserve de mentionner dans la demande le nom de la personne déléguée. En fin de campagne, un compte rendu des tirs effectués doit obligatoirement être envoyé à la FDC par toute personne ayant bénéficié d’une autorisation de tir entre le 1er juin 2011 et l’ouverture générale.

 

Pas avant le 15 août pour les battues

 Pour la chasse en battue, il faudra attendre le 15 août. Malgré la possibilité, offerte par un décret national, d’avancer cette date au 1er juin, l’Indre et Loire n’a pas jugé nécessaire de se doter d’un outil de régulation supplémentaire, afin de lutter contre la recrudescence de dégâts de sangliers dans certains secteurs. Pour des problèmes localisés qui surviendraient avant le 15 août, la DDT rappelle toutefois la possibilité de demander une battue administrative.

A partir du 15 août et jusqu’à l’ouverture générale, sous réserve d’être au moins 5 tireurs et de se cantonner aux cultures et aux bois, les sangliers peuvent être chassés en battue. Cette dernière devra toutefois se cantonner à un rayon de 500 m autour des parcelles à protéger. Une exception est faite pour les sous massifs B104 et B105 (entre l’A10, le périphérique et la ville de Joué les Tours), où les autorisations seront délivrées sans tenir compte de la végétation en place.

 En application du schéma départemental de gestion cynégétique, avant tout transport, le marquage des sangliers prélevés est obligatoire (sauf les moins de 20 kg pris par les chiens et n’ayant pas été tués par balle ou flèche).

 

Formulaire 2011 de demande d'autorisation pour le tir d'été


Jeunes Agriculteurs Jeunes Agriculteurs