Vous êtes ici : Accueil Actualités Détail de l'actualité
[26-06-2019]
  • Opération paille

Modalités pratiques pour l'opération paille entre l'indre et Loire et le Maine et Loire


 

Se faire connaitre

Le céréalier qui est d’accord pour apporter un peu de paille se fait connaitre auprès de l’UDSEA, par téléphone au 02 47 28 30 02

ou via Internet en remplissant le questionnaire : cliquez ici.

 

Reprise article Terre de Touraine du 28 juin 2019 : lien

Pailles, de la Touraine vers l’Anjou.

Sécheresse 2018 / L’UDSEA Indre-et-Loire organise une opération « coup de main » entre les céréaliers d’Indre et Loire et les éleveurs du Maine-et-Loire. Modalités pratiques.

Comme indiqué dans la précédente édition (voir bas de page), les éleveurs de l’Ouest et plus particulièrement ceux du Maine-et-Loire, directement ou via la FDSEA/JA49 ont besoin d’un coup demain des céréaliers tourangeaux pour refaire leurs stocks de paille. En plus des flux habituels, l’Ouest est demandeur de plusieurs milliers de tonnes supplémentaires pour refaire les stocks vidés par la sécheresse 2019 (voir TdT 21/06/2019 page 4 en bas de page).

 

Céréaliers compréhensifs

L’opération démarre. Les premières livraisons de paille d’orge auront lieu tout début juillet. Des céréaliers, qui habituellement broient leur paille, ont décidé de faire un effort cette année dans le cadre de l’opération mise en place entre l’Indre-et-Loire (UDSEA37) et ses voisins du Maine-et-Loire (FDSEA49). C’est le cas, entre autres, de Thierry Foucteau, céréalier à Marigny Marmande. « Habituellement je broie ma paille. Mais là j’ai compris qu’il y avait un besoin. » La quarantaine d’hectares d’orges et blés de Thierry vont être récoltés par le presseur local, Benoit Pellé de Pussigny et le transport vers le Choletais sera assuré par le partenaire habituel de B Pellé, Tanguy Ouvrard de la commune voisin de Cuhon (86). L’objectif de l’opération en appui aux Angevins est d’apporter des volumes supplémentaires aux circuits de pressage et commerces habituels.  Autre exemple au nord du département, à Villedomer, Gilles Jouvin, ancien éleveur, futur retraité : « je mets 30 ha de blé à disposition, en accord avec mon repreneur ». La paille sera pressée par Guillon Claude et fils et transportées par l’entreprise Saliot. La paille collectée par le biais de cette opération ira aux éleveurs dans des conditions de prix non spéculatives : « à prix coutant ».

Le 49 demande environ 2000-2500 tonnes. Les premières centaines de tonnes sont trouvées mais il en manque. L’UDSEA et JA37 demandent aux éleveurs tourangeaux de débrancher le broyeur : « une fois tous les 7 ans c’est acceptable en terme agronomique».  

Se faire connaitre

Le céréalier qui est d’accord pour apporter un peu de paille se fait connaitre auprès de l’UDSEA, par téléphone au 02 47 28 30 02

ou via Internet en remplissant le questionnaire : cliquez ici.

Comment cela marche ?

L’UDSEA met le céralier en relation avec un entrepreneur local qui est d’accord avec la démarche.

Le céréalier explique au presseur où sont les parcelles et l’informe lorsque la parcelle est moissonnée. Le presseur paie le céréalier dès que la paille livrée lui est payée par la FDSEA49. A défaut, il paie un acompte d’au moins 80 % fin septembre au céréalier (le presseur recevra une avance de FDSEA49). Le transport est organisé conjointement par le presseur et la FDSEA49.

 

Les presseurs engagés dans la démarche : (liste non exhaustive).

 Nord Loire : David Pierre : 06 82 65 98 72. Guillon Claude et Fils : 02 47 29 56 09. Bordier Alain : 06 07 43 56 86. Landais Charly : 02 47 24 66 64 - 06 11 23 60 72

Sud Loire : Carcaillon Jacky : 06 83 29 63 26. Pellé Benoit : 02 47 58 33 45. Bournand Xavier : 02 47 26 08 40.  Maingault Mathieu : 06 78 52 72 44. Sarl Morvan et fils : 06 85 12 19 21. Cathelin Jérome : 06 74 53 82 42

 

Est-ce que je peux contacter directement le presseur local ?

Réponse UDSEA 37 : Oui, pourquoi pas. Mais si vous voulez être certain que le tonnage collecté aille aux éleveurs angevins « à prix coutant », il faut se faire connaitre auprès de l’UDSEA37. L’UDSEA va veiller à la cohérence entre les tonnages amenés par les céréaliers et ceux livrés en contrat avec la FDSEA49.

 

Des éleveurs tourangeaux demandeurs

Quelques éleveurs tourangeaux, et encore plus ceux dans les zones à dominantes forestières, continuent de chercher de la paille. Par endroit le blé a noyé, réduisant l’approvisionnement local. L’UDSEA invite les céréaliers voisins à « lâcher » un peu de paille à leurs collègues éleveurs.

Document à consulter :

Jeunes Agriculteurs Jeunes Agriculteurs



Autres actualités
  • [11-07-2019]
    NOTIF SAFER du 1er juillet au 7 juillet 2019... Lire la suite
  • [03-07-2019]
    NOTIF SAFER du 24 juin au 30 juin 2019... Lire la suite
  • [25-06-2019]
    TIC : des tutoriels made in UDSEA...
    Lire la suite
  • [05-06-2019]
    Agences - Glyphosates - rapport parlementaires mai 2019...
    Lire la suite
  • [14-03-2019]
    Jachère Mellifère...
    Lire la suite

Actualités 1 - 5 / 44.
Pages ( 9 ) : [ 1 ] 2 3 4 5